Comment choisir une bonne bouteille de whisky quand on ne sait pas vraiment laquelle choisir ?

Table des matières

Lors d’un séminaire  sur les whiskies internationaux, un expert renommé, Nate Ganapathi, dans le domaine a partagé ses astuces pour choisir une excellente bouteille de whisky, même pour ceux ayant une expérience limitée dans ce domaine.

Chaque amateur de whisky a quelques bouteilles ou marques qu’il garde près de son cœur. Que ce soit parce que cela rappelle des souvenirs d’un voyage spécial, ou simplement pour la saveur, les arômes dans la bouteille, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les gens apprécient certains alcools. Mais qu’est-ce qui fait exactement un bon whisky ?

Il y a une infinité de caractéristiques qui définissent un spiritueux, et la bonne combinaison peut produire un whisky exceptionnel. Il ne s’agit pas seulement du grain ou du processus de distillation, ou même de la durée passée dans le fût, bien que toutes ces choses laissent une empreinte significative. La région où un whisky est stocké (et sa température et son humidité) joue un grand rôle dans le résultat final, tout comme les « additifs » qui y sont mélangés.

Comment choisir Whishky ?

Mais que faire si vous vous trouvez dans un magasin de spiritueux et que aucune de vos bouteilles préférées n’est en vue ? Que cherchez-vous pour choisir une bouteille de qualité ? Nate Ganapathi, spécialiste des collections de whisky et fondateur de Bevridge, une entreprise qui organise des expériences de dégustation de whisky sur mesure, a élaboré un protocole pour trouver une excellente bouteille – et affirme que vous n’avez pas besoin de dépenser beaucoup pour en obtenir une.

« Vous devriez pouvoir trouver un whisky incroyable pour facilement moins de 45€ la bouteille de nos jours », affirme Ganapathi. « Je me concentre sur les producteurs avec lesquels je suis familier ou dont j’ai entendu parler à travers diverses lectures. Même si certaines marques méconnues sont remarquables, la qualité du whisky actuel est sans précédent.»

Démarrer avec quelques marques que vous avez en tête et avec lesquelles vous avez eu de bonnes expériences vous donne un bon point de départ. Les chances sont que les détaillants en ligne et les magasins de spiritueux auront au moins une des bouteilles que vous connaissez. Mais si vous vous trouvez face à des marques inconnues, regardez le prix, la région et s’il y a des additifs.

Les bourbons, par exemple, sont très réglementés, donc l’ajout de tout arôme, colorant ou additif est strictement interdit. Mais le Scotch, le whisky irlandais et le whisky japonais permettent de petites quantités de colorants au caramel appelés E150A. C’est à vous de décider si cela fait une différence, mais l’ajout de quelque chose en dehors du processus de maturation naturel signifie généralement que l’entreprise cherche à séduire le marché avec une saveur ou une couleur plus attrayante – pas un bon signe.

Ganapathi évoque d’autres signaux d’alerte qu’il surveille. Il explique : « Ce qui attire mon attention, ce sont les entreprises qui vendent le même whisky sous différentes marques, en changeant simplement l’emballage. » Il ajoute également : « Il existe une ou deux marques associées à des célébrités qui, selon moi, sont dignes de confiance. »

En fin de compte, tout dépend vraiment de vos préférences gustatives.

« Vraiment, en fin de compte, vous aimez ce que vous aimez », dit Ganapathi. « Chaque palais est une empreinte digitale, donc chacun est différent. » »

Related Posts

Laisser un commentaire